Image Comment obtenir sa carte de presse ?

Comment obtenir sa carte de presse ?


Comment obtenir sa carte de presse ?

Pour pouvoir prouver à tout moment leur aptitude et leur habilitation à exercer leur métier et faire valoir leur capacité à jouir des droits et des privilèges qui s'y attachent, les journalistes devront disposer d'une carte de presse.

À noter en effet que celle-ci permet de profiter, entre autres, de divers avantages fiscaux, comme le non-assujettissement à l'impôt de certaines dépenses de frais professionnels. Mais quelles sont les démarches et les conditions qui s'attachent à son obtention ? C'est ce que nous allons répondre dans cet article.

Les conditions pour l'obtention d'une carte de presse

3 conditions principales doivent être remplies par tout journaliste français travaillant en France ou à l'étranger pour se faire attribuer une carte de presse. La première est l'exercice régulier à temps plein ou à temps partiel du métier de journaliste en tant qu'activité principale depuis au moins 1 trimestre lors du dépôt de la première demande.

La deuxième est la perception d'une rémunération représentant plus de 50% de ses ressources financières en tant que pigiste ou en tant qu'employé au mois. La dernière est l'exercice pour le compte d'une radio, d'une chaîne télé, d'une presse écrite, d'un média électronique ou d'une agence de presse agréée. Les journalistes étrangers s'établissant en France et disposant d'une carte de résident valide et travaillant avec un organe de presse doivent également se soumettre aux mêmes conditions.

Il est interdit aux entreprises de presse de faire travailler des journalistes professionnels et assimilés pendant une période de plus de 3 moins si ceux-ci ne sont pas en possession d'une carte de presse. À noter cependant que l'obtention de celle-ci ou son renouvellement ne se fait pas gratuitement, requérant le paiement de droits d'examen de dossier de 48,80 euros.

Les procédures à suivre pour sa demande ou son renouvellement

Pour pouvoir obtenir sa carte de presse, un journaliste devra faire parvenir à l'instance compétente, la CCIJP, un dossier formé d'un certain nombre de pièces justificatives. Les plus importantes parmi ces dernières sont le certificat d'employeur ou une copie du contrat ou de la lettre d'engagement, le justificatif d'identité et de nationalité, le curriculum vitae incluant notamment le cursus journalistique suivi accompagné d'une copie du diplôme reçu et les 2 photos d'identité récentes.

Il ne faut pas également oublier de mettre dans le dossier une copie des trois derniers bulletins de salaire, un extrait de casier judiciaire obtenu il y a moins de 3 mois et des exemplaires de publications signées par le demandeur et pour lesquelles il a été payé.

Une demande de renouvellement ne sera pas accordée sans que la CCIJP estime qu'elle est fondée en effectuant une analyse du dossier en se fondant sur les 12 mois d'activité ayant précédé la date de la réception du dossier. Pour les journalistes travaillant en tant que salarié d'une entreprise de presse, leur demande de renouvellement pour l'année suivante doit faire partie de demandes de renouvellement collectives à transmettre directement aux agences de presse et aux publications chaque mois d'octobre.

Celles-ci s'occuperont après du renvoi groupé à la CCIJP en n'oubliant pas de joindre un récapitulatif servant d'attestation employeur. Pour les journalistes indépendants, les correspondants et autres pigistes, il suffit de remplir et de réexpédier à la CCIJP les imprimés relatifs à leur demande de renouvellement.